Birds & Wine en Italie

Birds & Wine en Italie

Birds & Wine en Italie

Dates : 12-19 juin 2018 (8 jours/7 nuits).
Tarif : à partir de 1990 € / 225 € supplément ch. individuelle (- 10 % A&T Card).

Un voyage dédié aux passionnés d’ornithologie, du bon vin et de la gastronomie italienne ! Huit jours de pur birdwatching dans les plus beaux vignobles du nord d’Italie. Des Alpes occidentales du Parc National du Grand Paradis jusqu’à la plaine du Fleuve Po et aux vastes rizières de la province de Vercelli, pour passer enfin aux collines du Monferrato et aux pré-Apennins de Momperone.

 

A chaque étape, vous pourrez vous réconforter grâce aux dégustations de vins typiques et aux repas, avec des menus 100% locaux et traditionnels. Préparez donc vos carnets pour y noter jusqu’à 140 espèces d’oiseaux et de nombreuses espèces de fleurs (surtout sur les prairies alpines), de papillons et de libellules (dans la plaine du Fleuve Po majoritairement). Dans les Alpes, on se régalera en recherchant le Gypaète barbu et des bouquetins en Valsavaranche ou en observant les chamois et l’Aigle royal proche de l’Hôtel de Valnontey. Dans la plaine, nous n’aurons que le choix parmi toutes les espèces d’Hérons européens nichant dans la héronnière plurispécifique de Trino (VC) et la colonie d’Héron pourpré de la Reserve Naturelle de San Genuario, parmi les plus densement peuplées de l’Italie du Nord. Une soirée le long du Fleuve Scrivia nous permettra d’apprécier les cris de l’Œdicnème criard, des engoulevents d’Europe et des petits duc-scops, ici nombreux et très faciles à observer.

Photograhie
Observation
œno-gastronomie

Votre guide

En collaboration avec

Les espèces cibles

Les lieux visités
Compris

Non compris

Nombre de participants : 6     (pour d’autres possibilités nous contacter)

Jour 1

Rendez-vous à l’aéroport de Milan (Malpensa) et départ pour l’Hôtel de Valnontey dans le Parc National du Grand Paradis. Dans l’après-midi nous nous promènerons aux alentours de l’hôtel et du jardin botanique (Serin cini, Accenteur mouchet, Pie-grièche écorcheur et le Sizerin cabaret ici plutôt nombreux ainsi que les chamois, faciles à voir même de très près).

Crabier chevelu (M.Gagliardone)

Jours 2-3

Nous visiterons les trois vallées de La Thuile, Valsavaranche et du Mont Avic au nord et à l’ouest du massif du Mont Blanc. Ici nous plongerons dans les plus typiques paysages des hautes Alpes afin d’observer : le Chocard à bec jaune, le Gypaète barbu, l’Aigle royal, le Monticole de roche dans les milieux ouverts ; le Cassenoix moucheté, la Mésange huppée, le Roitelet huppé, le Sizerin cabaret dans les bois de conifères. Le Mont Avic nous donnera surtout la possibilité d’observer le Merle à plastron, le Traquet motteux, le Pipit spioncelle, le Tarier des prés, le Bruant fou, le Venturon montagnard, le Chocard à bec jaune, le Crave à bec rouge et la Niverolle alpine. Dans la zone de Valdigne, au sud de Courmayeur, se trouvent les vignobles parmi le plus hauts d’Europe (1300 m). Il faudra donc absolument nous arrêter dans une cave coopérative afin de déguster les meilleures bouteilles de cette production audacieuse (Pinot noir, Gamay et Petit rouge ou encore Prié blanc).

Jours 4-7

Nous quitterons la Vallée d’Aoste pour rentrer en Piémont, en direction des douces collines arrondies du Basso Monferrato. Nous serons logés ici dans une superbe et ancienne chambre d’hôtes. Pendant les trois jours suivants, nous visiterons la partie orientale de la région, à la recherche des espèces cibles. D’autres visites se transformeront en haltes gourmandes ! (par exemple, comment ne pas goûter le Barbera Superiore dans le village perché de Vignale Monferrato ?). Les collines des Appennins, tout près de Momperone, abritent la Fauvette de Moltoni, la Pie-grièche écorcheur, le Bruant ortolan et zizi, la Bondrée apivore, la Huppe fasciée, le Guêpier et quelques couples de Rollier d’Europe et du rare Bruant mélanocéphale. La plaine du Po et de la Scrivia sont très riches en espèces d’oiseaux, surtout aquatiques : le long du Scrivia, on trouvera plus particulièrement de nombreux guêpiers, Œdicnèmes criards et petits gravelots, sans oublier les milans noirs, les faucons hobereaux et les chevaliers culblancs. Au milieu des rizières se situe la Reserve Naturelle de San Genuario, un sanctuaire de la biodiversité avec sa colonie de Héron pourpré, les nombreux couples de Butor étoilé et de Blongios nain et les quelques couples de Marouette poussin. Dans ces roseaux chantent la Rousserolle effarvatte, turdoïde, verderolle et le Bouscarle de Cetti. Enfin, nous visiterons la grande colonie de Hérons sur la commune de Trino V.se : c’est l’une des plus importantes d’Europe avec ses 3000 nids (Héron cendré, Grande aigrette, Ibis sacré, Ibis falcinelle, Bihoreau gris, Egrette garzette, Crabier chevelou et Héron garde-bœuf et la plus rare Spatule). Coté œno-gastronomie, cette fin de journée nous permettra de découvrir le Chardonnay et le Cortese, parmi les blancs, aussi bien que le Barbera, le Grignolino, le Bonarda et le Freisa parmi les vins rouges.

Jour 8

Lors de notre voyage de retour vers l’aéroport de Milan, nous ferons une petite pause à Casei Gerola au Parc Le Folaghe : ce sera l’occasion de rajouter à notre liste la Nette rousse, la Fuligule nyroca et la Pie-grièche à poitrine rose !

Bouquetin (M.Gagliardone)
Butor étoilé (M.Gagliardone)

Crédits photos (en tête de page): Vallèe alpine (E. Garino)

    • Categories: Italie
    • Tags: Birdwatching : séjours & custom tours